• Winè Pik

    Nom : Pik

     Prénom : Winè

    Age : 11 ans (1ère année)

    Sexe : Féminin

    Statut du sang : Sang-mêlé 

    Maison : Poufsouffle 

    Pouvoirs spéciaux 

    Ce pouvoir est peu connu de la jeune fille et détesté. Si bien qu'elle ne s'en sert pas. Winè peut voir la scène de mort d'une personne que ce soit du passé, du présent et si vraiment elle s’entraîne, du futur. Mais comme elle ne veut pas en entendre parler, le futur est encore inaccessible pour elle. 
    En plus de ce qu'elle peut voir d'assez...horrible, son apparence change lors de ses visions. Elle devient blanche, pâle telle une morte. Ses joues se creusent comme un cadavre et ses yeux portent comme un voile blanc aveugle. Sans compter le sang qui dégouline sur sa peau. Elle en est vieillie et affaiblie. Ah ! elle fait peur à voir. Une fois, elle s'est vue se transformer bien malgré elle devant le miroir. Juste avant de tomber dans les pommes. La jeune fille est tout bonnement traumatisée par ce don.

     

    Caractère : 

    Faisant partie de la maison Poufsouffle, c'est sans surprise que je vais vous dire qu'elle est gentille et sincère et franche. Elle assume chacun de ses actes, peu importe les conséquences. Mentir ne fait pas partit de son vocabulaire. Bien qu'elle le pourrait sans problème, mais c'est un principe. Patiente et tolérante, elle est une bonne oreille pour qui en a besoin. 

     C'est une personne observatrice et chercheuse. Elle fait partie de ces enfants qui veulent tout savoir, tout comprendre. Quand elle rencontre un mystère, le résoudre est un jeu. Le problème, c'est qu'elle fait cela pour tout. C'est une fouineuse qui se mêle de ce qui ne la regarde pas. Ce n'est pas sans s'attirer des problèmes, qu'on se le dise. Et un côté fort insupportable pour les autres. Mais elle est courageuse et persévérante, au moins. 

    Elle aime se faire passer pour une petite fille toute nature, toute renfermée parfois pour surprendre les personnes de son côté dur et courageux sans faille. Elle a la tête sur les épaules, droite dans son jugement et réaliste. C'est surprenant pour une petite de son âge qui n'a encore rien vu de la vie. Malgré ses petites joues qui lui donnent l'air d'une petite fille, elle fait preuve de maturité, parfois. 
    Au niveau du travail, il ne faut pas l'embêter trop longtemps. C'est quelqu'un de créatif qui doit faire des travaux manuels. Les cours en plein air avec de l'activité ne sont que réjouissance pour elle. Tandis que les autres sont d'un tel ennui qu'elle serait la première à papoter ou lancer une bataille de boulette de papier. Au plus gros désavantage de sa maison qui désespère pour retrouver tous les points perdus par sa faute. L'interdit et les ordres ne sont que peu écoutés de sa part. Mais ça ne fait pas d'elle quelqu'un qui ne travaille pas.  Elle aime toujours se cultiver et faire des recherches (d'elle même, sinon, ça l'ennuie). La bibliothèque n'est donc pas un endroit inconnu pour elle. C'est surprenant en effet. 

    Hormis cela, c'est une petite qui reste sensible. Elle a cet amour inconditionnel pour les animaux et la nature. Elle ne supporte pas les voir malheureux ou souffrir. Pour elle, les animaux sont au même stade que l'homme (notez qu'elle n'est ni raciste, ni hautaine, bien qu'un peu féministe).

    Je termine sur le point qu'elle est un peu brute au décoiffage et un quelque peu impulsive. Elle n'a pas toujours les mots et utilise rapidement les poings pour se débarrasser de ce qui l'embête. Elle parle peu à vrai dire, ce qui la rend pas toujours facile à cerner mais quand elle ouvre la bouche, c'est qu'elle a pensé plus d'une fois et qu'elle juge son idée assez droite et réfléchie pour être audible. Sinon, elle frappe, se bagarre. Ce n'est pas joli joli mais au moins elle sait se défendre (du moins pour une fille de 11 ans hein…) Elle rêve d'apprendre à se battre réellement. C'est toujours après réflexion qu'elle pense et revient sur ce qu'elle a fait. Elle n'arrive pas à anticiper voire se dire "oulah, attention si je fais ça, c'est dangereux". Non, elle fonce tête baissée.  

    Apparence physique : 

    Winè est de taille moyenne pour son âge. Une brunette toujours mal coiffée, décoiffée voire aux cheveux sales. Elle n'est pas regardante sur la propreté (le savoir vivre quand même ! ce n'est pas une personne sale. Mais disons qu'elle n'a pas peur de la gadoue). Elle a un petit visage encore un peu rond et mignon d'une enfant. Elle a de jolis yeux grands ouverts et d'un vert uni. 
    La mode n'est pas son point fort, elle s'habille d'un vieux pull, d'un jean et d'une bonne paire de baskets, ça fait toujours l'affaire. L'uniforme de Poudlard est très rarement porté. "C'est pour pas le salir" dit-elle. 

    Histoire :

    Winè est née dans une famille vivant chez les moldus. Son père était un sorcier très sévère et dur à vivre. Elle en a toujours eu très peur. Et sa mère avait un caractère bien trempé. Ils se sont rencontrés et on vécu un amour passionnel. Elle est vite tombée enceinte d'un garçon, puis, 5 ans plus tard, d'une fille. Seulement, lorsqu'elle est née (et bien avant) la vie à la maison n'était plus très calme. Elle a toujours grandi dans cette ambiance conflictuelle. C'est pour cela qu'elle l'est devenue et qu'il n'était pas rare d'être convoqué chez le directeur pour bagarre déclenchée dans la cour. La seule personne qui essayait de redresser le tir était son grand frère. Il essayait tant bien que mal de lui inculquer le respect, la bienveillance et l'esprit critique. Il l'a toujours un peu couvée, joué avec elle. C'était comme un père, plus père que son père lui-même. Forcément, à ses 4 ans c'est sans surprise que je vais vous dire que ses parents se sont séparés. Sa mère a eu la garde complète de ses enfants mais n'était pas très regardante sur le mal-être de ses enfants de ne plus pouvoir voir leur père. Son frère l'a plus mal vécu qu'elle (car il était plus âgé) mais son devoir de grand frère le fortifia, lui fit ravaler sa tristesse et peur du changement et s'occupa du mal-être de sa petite sœur. Ce n'était pas un frère poule, tout de même. Juste un frère protecteur. Qui s'en amusait même parfois. Il a toujours été honoré quand Winè venait lui demander de l'aide et encore plus quand elle lui demandait conseil. Elle écoute quand même un peu… se disait-il avec soulagement.

    Les années passèrent sans plus de problème. Ils apprirent à vivre ainsi, comme l'humain sait si bien s'adapter. Winè devint de plus en plus indépendante et apprit à lâcher un peu la bulle protectrice de son frère. 

    Un jour, le père vint toquer à la porte (ils le voyaient un week-end sur deux), a montré une lettre au jeune homme, l'a emmené discuter. Cela dura très longtemps et demanda à ce que Winè écoute également. Il n'aimait pas les cachotteries. Elle apprit l'existence insoupçonnée de Poudlard, des sorciers et de la magie. Âgée de 6 ans. Puis, la lettre à destination de son frère apparu et il décida de s'y rendre et vivre là-bas. Elle ne pleura pas (car elle avait su s'endurcir et pleurait très rarement). Son chat noir dans les bras, elle embrassa son frère et son père.  

    - Tu vas me manquer, lui dit-il

    - Tu vas voir dans cinq ans quand je vais débarquer ! lui avait-elle répondu d'un air voulu joyeux. 

    Il lui ébouriffa ses cheveux rabattus à l'arrière en une queue de cheval décoiffée et s'en alla. La mère, moldue ne comprit rien au baratin incompréhensible du père qui racontait des choses sans queue ni tête. Mais qui ne dévoilait pas le monde sorcier. En tout cas, le prétexte marcha. 
    Cinq ans plus tard, comme promis, la lettre apparue et le père l'emmena. Fine folle, elle n'avait qu'une idée en tête : retrouver son frère et découvrir ce monde. 

    Sinon, elle a rapidement appris l'existence de son don traumatisant. Au début, on pensait à des cauchemars. Puis des cauchemars éveillés. Les psychologues finissaient tous par dire qu'elle avait ce don étrange. Le père, lui, savait d'où ça venait mais en a jamais parlé. Il l'a toujours laissée se débrouiller avec. 

     

    Personnage de Fidaè


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter